mardi 7 avril 2015

Rivarol, numéro spécial JEAN MARIE LE PEN !


«Je n’ai jamais considéré le maréchal Pétain comme un traître (…) je considère que l’on a été très sévère avec lui à la Libération» juge Jean-Marie Le Pen.

«Valls est Français depuis trente ans, moi je suis Français depuis mille ans. (...) Valls n’est pas un caballero, c’est un très petit monsieur» juge Jean-Marie Le Pen, avant de s’attaquer… à la citation permanente de la République faite par la gauche. «Et puis cette référence incessante de Valls à la République ! Ils commencent à me gonfler tous avec la République!» déclare l’ancien candidat à l’élection présidentielle, avant de faire son analyse : «nous sommes gouvernés par des immigrés et des enfants d’immigrés à tous les niveaux (…) il y a un million de Chinois en France. Ce sont des gens intelligents, actifs, discrets mais néanmoins puissants et redoutables».

« Etes-vous favorable comme l’actuelle direction du FN à la retraite à soixante ans ?

J’ai essayé d’expliquer à Marine Le Pen et à ses conseillers que c’était une erreur. C’est ridicule de demander la retraite à 60 ans alors que moi, à la tête du FN, pendant des décennies, je l’ai demandé à 65 ! J’étais en avance, encore que les Allemands sont aujourd’hui à 67 ans ! L’équilibre démographique désastreux de l’Europe boréale, c’est-à-dire celle qui va de Brest à Vladivostok, est suicidaire et implique de reculer l’âge légal de la retraite. En politique on ne doit jamais sombrer dans la facilité ni faire de la démagogie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DEFENDS TON IDENTITE !