vendredi 22 avril 2022

Communiqué du MNR du 22 avril 2022

Aucune voix pour Macron, l'imposteur

Avouons-le, le résultat du 1er tour s'est avéré fort décevant pour Eric Zemmour, le candidat que nous avions choisi, les médias par le biais de sondages abusifs et de campagnes systématiquement hostiles, ayant réussi à manipuler les électeurs avec l'argument du vote utile et à imposer ce dont nous ne voulions à aucun prix, un nouveau duel Macron /Le Pen.

Le débat d'entre-deux-tours, fut ennuyeux, d'un niveau médiocre et s'est achevé par un match nul, Marine Le Pen n'ayant pas su porter les coups décisifs en matière d'immigration, de sécurité ou d'identité, thèmes ô combien essentiels qu'elle a abandonnés au profit de celui du pouvoir d'achat, son nouveau cheval de bataille. Nous ne pouvons que le déplorer !

Toutefois, en dépit de ses insuffisances et de nos réserves nombreuses à son égard, nous ne pouvons qu'appeler à faire barrage au président sortant dont le bilan est calamiteux : immigration submersion sans limites, complaisance face à l'islamisme, explosion de la délinquance, justice politisée et laxiste, éducation en totale déliquescence, absence totale de véritables réformes hormis sociétales (règne des lobbies et minorités), creusement d'une dette colossale et d'atteintes aux libertés sous prétexte de crise du Covid) …

Nous ne pouvons que vous inciter à rejeter un tel personnage, narcissique, sans foi ni loi, n'ayant pas la moindre conviction, prêt à tout renier : notre histoire, notre culture, notre civilisation et à fondre la France dans l'Europe et le mondialisme.

Pas une voix pour Macron !

vendredi 18 mars 2022

In Memoriam François Duprat


Couverture de l'article "In Memoriam François Duprat"

N’oublions jamais notre camarade de combat François DUPRAT assassiné il y a aujourd’hui 44 années, le 18 mars 1978.


Frontiste de la première heure, grand et irremplaçable ami de Jean-Marie LE PEN, militant exemplaire, François DUPRAT était un brillant intellectuel, libre et éclairé, passionné d’histoire et de politique. Ecrivain hors-pair, travailleur infatigable, il possédait une véritable plume d’acier qui le fit collaborer à la plupart des rédactions des journaux de la Droite Nationale. Il ne cessera pas d’y dénoncer les risques que faisait peser l’immigration sur l’identité des peuples européens.

François DUPRAT était un amoureux de la Liberté d’expression, cette liberté qui lui a coûté la vie. Car c’est bien pour avoir osé écrire tant et tant de vérités interdites à exprimer qu’il a été éliminé.

François DUPRAT gênait, dérangeait, bousculait avec talent le politiquement correct, le terrorisme intellectuel et le prêt-à-penser. Il écrivait et proclamait tout haut ce que beaucoup pensait tout bas. Il n’avait peur de rien. Il est mort au devoir, au combat, sur la route qui le menait à une école pour accomplir simplement ce qu’il aimait par-dessus tout : enseigner la simple et pure vérité historique.

Plutôt que d’oser l’affronter sur le terrain des idées et du débat, les misérables lâches, anonymes et vagabonds, qui l’ont exécuté ont placé une bombe dans sa voiture...


Esprit ouvert, fidèle défenseur de notre identité, François DUPRAT aurait exécré la liberticide Loi GAYSSOT qui interdit en France toute véritable Liberté d’expression qui est pourtant un Droit fondamental de notre Pays.

Que François DUPRAT repose en paix auprès de tous ces grands intellectuels honnêtes et courageux qui ne faisaient que proclamer, à temps et à contre temps, la Vérité qui seule nous rendra libres.


Alexandre Simonnot - Membre du Bureau politique du Parti de la France

lundi 31 janvier 2022

Bruno Mégret rejoint Éric Zemmour



Selon Bruno Mégret, Éric Zemmour est "la meilleur chance de survie" de la France

Pour Bruno Mégret, invité de BFMTV ce samedi soir, "la victoire d'une vraie droite est possible aujourd'hui en France et je pense qu'elle l'est avec l'incarnation d'Éric Zemmour."


"Voter pour Éric Zemmour à la prochaine présidentielle, c'est assurer la meilleure chance de survie pour notre pays", juge l'ancien numéro 2 du Front national. Il estime aussi que le polémiste est "diabolisé" et "sous-évalué" dans les sondages.


"la victoire d'une vraie droite est possible aujourd'hui en France et je pense qu'elle l'est avec l'incarnation d'Éric Zemmour"
juge l'ancien numéro 2 du Front national. Il estime aussi que le polémiste est "diabolisé" et "sous-évalué" dans les sondages.