lundi 3 février 2014

Nice-Cannes: Le Djihad, c'est maintenant!

En début de semaine, un des recruteurs présumés du djihad syrien a été interpellé à Nice. Depuis deux mois, plus d’une vingtaine de jeunes des cités azuréennes ont « disparu » à Alep

Un vrai réseau structuré qui recrute des gamins dans les cités de la Côte ? Lundi dernier, au petit matin, les policiers de l'antiterrorisme ont fait une descente à Nice. Une seule cible a priori. Une interpellation : un individu dont l'identité n'a pas été communiquée.

Arrêté à son domicile de la route de Turin, dans les quartiers est de la ville, cet individu d'une trentaine d'années a été placé en garde à vue à la caserne Auvare de Nice. En fin de semaine, il a été dans le plus grand secret transféré à Paris et déféré devant le parquet antiterroriste.

L'enquête ouverte par la DCRI - ex-DST - est consécutive au nombre inquiétant de vocations djihadistes constatées depuis la fin de l'été dans plusieurs quartiers des Alpes-Maritimes, de Vallauris à Nice en passant par Saint-Laurent-du-Var. Depuis le début du mois de septembre, près d'une vingtaine de très jeunes adultes ont « disparu ».

Brutale conversion

Rompant les ponts avec familles et amis, du jour au lendemain, la plupart sont passés clandestinement en Syrie via Antioche en Turquie et le nord de ce pays. Au-delà du nombre de ces jeunes, voire très jeunes - certains ont moins de 16 ans - candidats à l'exil en Syrie, c'est la brutale conversion à l'islam le plus radical de ces Azuréens qui inquiète. Le fait aussi que le scénario de ces exils est toujours le même, laissant supposer qu'un véritable réseau opère depuis la Côte d'Azur.

Longtemps les mamans de ces « apprentis djihadistes » s'étaient tues. L'une d'entre elles a fini, la semaine dernière, par alerter la police. Son fils de 16 ans venait il est vrai de « disparaître » avec une demi-douzaine d'autres jeunes de la cité. En moins de trois mois, c'était la deuxième vague de jeunes djihadistes qui quittaient la Côte d'Azur pour rejoindre les combattants syriens.

http://www.nicematin.com/cote-dazur/qui-sont-les-jeunes-djihadistes-azureens-partis-en-syrie.1550486.html

communiqué de la NDP 06:
Encore une fois, on découvre qu'il y a un fossé entre les discours de "fermeté" du ministre de l'intérieur, et la réalité sur le terrain. Le Djihad semble être, pour un certain nombre de jeunes, un modéle plus attrayant que la république exemplaire de Monsieur Hollande. Entre l'intrusion de la "Théorie du Genre" dans les programmes scolaires, et la légalisation du mariage pour tous, le parti socialiste détruit nos valeurs, nos traditions, et ce qui faisait de nous: une civilisation.

Dans les cités,  d'autres, ce sont emparés de cette déconstruction marxiste, pour se montrer comme des ramparts. Le pouvoir, à la botte des lobbies, est responsable de cette islamisation de nos villes, et de nos quartiers. C'est en tant qu'Européens, fiers de nos racines, que nous devons montrer l'exemple!

La NDP des Alpes-Maritimes s'insurge contre cette politique désastreuse pour notre cohésion nationale. On ne combattra l'islamisation de notre département, et de notre nation, qu'en affirmant notre opposition radicale à ces projets de dissolution de notre identité.

Nous sommes l'avant-garde de cette opposition, nous sommes la droite de conviction;
NATIONALE, POPULAIRE, IDENTITAIRE ET SOCIALE.


Pour nous rejoindre:
http://nouvelledroitepopulaire.hautetfort.com/

DEFENDS TON IDENTITE !